Industrie

 

 

Largement méconnue du grand public, l’industrie chimique est au cœur de notre vie quotidienne. Très dépendante des hydrocarbures pour ses intrants et ses besoins énergétiques, la chimie s’est engagée dans la décarbonation de ses activités.

A cet effet, la production de molécules bas-carbone, comme le e-méthanol, le naphta ou l’oxygène produits par Elyse Energy, devrait jouer un rôle pivot pour accompagner les industriels dans leur stratégie de décarbonation.

La chimie, une industrie au cœur de nos économies modernes

 

Le secteur de la chimie est largement méconnu du grand public. La chimie est pourtant au cœur de nos vies quotidiennes du fait de son rôle dans la production d’emballages, de parfums, de produits pharmaceutiques, de matériaux ou bien sûr d’engrais pour l’agriculture. La chimie repose néanmoins majoritairement sur les hydrocarbures, utilisées comme source d’énergie, mais aussi comme intrants pour de nombreux procédés. La chimie est ainsi le secteur industriel le plus émetteurs de gaz à effet de serre après la sidérurgie.

 

La chimie, un secteur engagé dans la décarbonation de ses procédés.

 

La chimie s’est engagée depuis plusieurs années dans la décarbonation de ses activités. En France, les émissions du secteur ont ainsi été réduites de 63% depuis 1990. La filière prévoit de poursuivre la trajectoire avec une baisse de 26% en 2030 par rapport à 2015. A cet effet, la production de molécules bas-carbone devrait jouer un rôle pivot en complément des mesures d’efficacité énergétique ou de la production d’électricité et de chaleur bas-carbone.

Les intrants bas-carbone au service des ambitions des industriels.

 

Les émissions dites de périmètre 3 (« scope 3 » en anglais) qui incluent l’empreinte carbone des intrants, représentent une part souvent prépondérante des émissions du secteur. De plus en plus d’acteurs prennent ainsi des engagements, à l’image d’Arkema qui a étendu en 2022 son objectif de réduction de 46% des émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 2019 au périmètre 3. La réduction de ces émissions suppose néanmoins de fournir à la filière des molécules bas-carbone : méthanol, hydrogène, naphta par exemple.

 

Les projets d’Elyse Energy permettent d’apporter au secteur des solutions bas-carbone, méthanol pour les programmes eM-France et eM-Iberica ; et naphta en co-produit de BioTJet. Implantées au plus proche des consommateurs, les unités d’Elyse Energy offrent en outre de vraies synergies industrielles en permettant de mutualiser les infrastructures et les utilités, tout en capitalisant sur le savoir-faire opérationnel.

Nos

projets

 

Nous concevons, développons, finançons, construisons et opérons des usines de production de molécules bas-carbone en France et en péninsule ibérique. Découvrez nos projets !

BioTJet
Production de 75.000 tonnes de carburants d’aviation durables en partenariat avec Avril, Axens, BioNext, et l’IFP Energies nouvelles, basée sur la technologie BioTfueL®.
eM-France
Production de 500.000 tonnes par an de e-méthanol sur 4 plateformes chimiques pour valoriser le carbone et aider à la décarbonation de la chimie et du transport maritime.
eM-Ibérica
Production de 1 million de tonnes par an de e-méthanol à partir d'électricité renouvelable et de carbone recyclé sur 7 unités de productions en Espagne et au Portugal.
Avebio
Projet de R&D qui explore la conversion de CO2 en kérosène de synthèse en partenariat avec la greentech Khimod.

Contactez
nous

 

 

Voir nos offres

Gardez de nos
nouvelles !

 

Pour vous tenir informés de nos actualités et de l’avancée de
nos programmes, inscrivez-vous à notre newsletter !

 

Newsletter