L’Aéroport de Bordeaux et Elyse Energy s’associent pour développer la filière de carburants d’aviation durables en Nouvelle-Aquitaine.

Mérignac, le 30 Janvier 2024 Elyse Energy, PME industrielle française, pionnière de la production de molécules bas-carbone et l’Aéroport de Bordeaux annoncent leur coopération afin de développer la filière de carburants d’aviation durables en Nouvelle-Aquitaine. Les deux partenaires associent leurs expertises pour accompagner, de la production à Lacq à l’avitaillement à Bordeaux, la politique de transition vers des modes de déplacements aériens décarbonés.

En 2022, l’Aéroport de Bordeaux était le premier aéroport commercial français de plus d’un million de passagers à proposer de façon permanente du carburant aérien durable (CAD ou SAF – sustainable aviation fuel en anglais) à un taux d’incorporation de 30%.

 

En juin 2023, le Président de la République Emmanuel Macron, annonçait l’implantation d’une usine sur le bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques) du projet BioTJet pour produire du kérosène à partir d’électricité nucléaire et renouvelable, et de biomasse. Piloté par Elyse Energy et ses partenaires Avril, Axens, IFPen et Bionext, ce projet doit permettre de produire 75.000 tonnes par an de e-biocarburant dès 2028.

 

Des synergies évidentes entre ces deux acteurs est né un accord de coopération pour la création d’une filière régionale de CAD en Nouvelle-Aquitaine.

 

Cet accord sous-tend deux objectifs principaux : décarboner le transport aérien et soutenir le dynamisme économique du territoire.
Cette coopération aura pour objectif de clarifier la chaine de valeur des CAD, du producteur au consommateur, afin de définir un équilibre économique entre les besoins des compagnies aériennes et les capacités de production d’Elyse Energy.

 

La feuille de route d’Elyse Energy et de l’Aéroport de Bordeaux permettra:
• d’étudier les volumes de CAD nécessaires aux besoins de l’Aéroport de Bordeaux ;
• de concevoir des contrats d’achat et de distribution de CAD en région Nouvelle-Aquitaine ;
• d’échanger avec l’ensemble des parties prenantes de l’Aéroport de Bordeaux sur l’approvisionnement nécessaire au niveau régional et l’avitaillement en CAD à Bordeaux ;
• de développer cette filière régionale en y associant de nouveaux acteurs.

Simon Dreschel, Président du directoire de la SA Aéroport de Bordeaux-Mérignac : « l’Aéroport de Bordeaux souhaite jouer son rôle d’accélérateur et d’intégrateur des carburants d’aviation durables pour accompagner la transition du transport aérien en France. Ensemble, nous tirerons parti de notre expertise collective.»

Pascal Pénicaud, Président d’Elyse Energy :  « Nous sommes très heureux chez Elyse Energy de nous associer à l’Aéroport de Bordeaux-Mérignac qui a démontré son engagement fort et concret pour la décarbonation de ses activités. Avec le projet de BioTJet porté par Elyse Energy, et ses partenaires Avril, Axens et l’IFPen sur le bassin de Lacq, il nous semblait naturel d’unir nos forces pour travailler conjointement aux modalités de fourniture de e-biokérosène sur la plateforme Aéroportuaire de Bordeaux-Mérignac. »

Ces articles pourraient vous intéresser

 

L’Aéroport de Bordeaux et Elyse Energy s’associent pour développer la filière de carburants d’aviation durables en Nouvelle-Aquitaine.

Lancement de concertation préalable du projet eM-Rhône

Lancement de concertation préalable du projet E-CHO

Elyse Energy annonce l’implantation d’une usine de e-méthanol sur la plateforme chimique des Roches-Roussillon

Développement des carburants durables en Europe : Elyse Energy annonce une opération de financement auprès d’Hy24 et Mirova

Contactez
nous

 

 

Voir nos offres

Gardez de nos
nouvelles !

 

 

Pour vous tenir informés de nos actualités et de l’avancée de
nos programmes, inscrivez-vous à notre newsletter !

 

 

Newsletter